Connaissez-vous ce métier ?

… « L’appellation de ce métier est aussi contemporaine qu’il est ancien. Tellement il recouvre de spécialités différentes, il n’y avait pas de nom qui le désigne. On parlait parfois de réparateur de clocher. Jusqu’à ce qu’un… campaniste, justement, avec de la ténacité, le fit entrer au dictionnaire autour de 2005.

Le mot est dérivé du latin campana (cloche), qui a donné campanile, et ne devrait pas agresser les oreilles académiques. Bizarrement, les facteurs de cloches n’avaient pas de nom bien défini. Campaniste sera donc leur nouvelle appellation.» Ce nom, désignant «le spécialiste intervenant sur les cloches».

Maintenant que vous en savez un peu plus ….

Allons dans le vif du sujet, tout d’abord nous demandons une formation initiale en électromécanique, électricité ou tout simplement une expérience dans ce métier.

Vous accepter de travailler en hauteur (personne sensible au vertige s’abstenir !)

Vous aimez la relation clients et vous avez des qualités de savoirs être.

Vous appréciez les déplacements la diversité des paysages : vous serez en promenade à la journée et parfois sur plusieurs jours pour effectuer l’entretien, le dépannage.

Le responsable de l’activité campanaire sera un véritable accompagnant et formateur.

Pour être éligible à notre activité vous devez avoir la RQTH.

Pour commencer …

Intérim puis cdi et un salaire entre 1300€ et 1500 net, il ne s’agit que d’un début…

La cerise sur le gâteau…

Veinard ! vous aurez un week end de 3 jours : travail du lundi au jeudi !

Dernier détail : l’entreprise se situe près de Saint Just en Chaussée

Vous souhaitez un deuxième son de cloche et bien CANDIDATEZ !

Accueil60@capinterimfrance.fr

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à accueilcompiegne@capinterimfrance.fr